Défiscalisation immobilière : Zoom sur la loi Pinel et l’optimisation prévue de votre fiscalité

La défiscalisation c’est la meilleure façon pour vous d’optimiser vos impôts, votre fiscalité si vous préférez. Il existe plusieurs possibilités, toutes légales évidemment, qui doivent vous permettre de faire ce type de choix.

En effet, le gouvernement met en place des dispositifs incitatifs avec des procédures de défiscalisation. On pense par exemple, bien entendu, à la très célèbre loi Pinel (récemment remanié par le nouveau gouvernement). Il s’agit en l’occurrence d’une défiscalisation immobilière.

Si le sujet vous intéresse, on vous propose d’en apprendre bien davantage. Histoire, peut-être, de mettre également en place de votre côté un processus de défiscalisation. Vous allez voir que ça peut réellement vous changer la vie. Vous n’allez pas le regretter.

Une définition de la défiscalisation

 

Défiscaliser c’est optimiser sa fiscalité. Le concept derrière tout ça, c’est de chercher non pas forcément à minimiser vos revenus. Mais plutôt à réduire vos revenus imposables. C’est une autre histoire.

Il existe, vous vous en doutez, bien des manière de défiscaliser. Alors, on s’interroge ci-dessous sur comment défiscaliser ? On vous propose d’en apprendre davantage à ce sujet.

On vous rappelle ici que vous pouvez consulter un conseiller, voire un gestionnaire, de patrimoine sur ce sujet. Ce sont ces personnes qui sont le plus à même de vous aider pour définir quels sont les axes sur lesquels vous pouvez travailler pour défiscaliser et optimiser vos revenus (et donc minimiser le montant de vos impôts, vous avez compris ?).

Désormais, on vous propose d’en apprendre sur la loi défiscalisation. Puisqu’il existe en France, de nombreuses lois à ce sujet.

Les différentes stratégies de défiscalisation

Défiscalisation

Si vous avez augmenté le capital et que vous conservez les titres pour une durée de cinq ans, vous avez droit à une réduction de 18% sur vos impôts sur le revenu. Il y a d’autres critères évidemment, faites donc une simulation défiscalisation.

  • Vous pouvez utiliser la loi Malraux en investissant des secteurs anciens.
  • Vous encouragez ainsi la restauration de quartiers dégradés et vous avez une défiscalisation sur les dépenses effectuées. Seule condition (et non des moindres, avouons-le) : le bien en question doit mis en location pendant 9 ans, minimum. C’est le principe de la défiscalisation immobilier ancien.
  • Il y a aussi la loi LMNP ou location meublée non professionnelle.
  • Dans ce cas vous achetez un bien neuf, potentiellement, et vous le mettez en location. Il s’agit de logement dans des résidences étudiantes ou d’EHPAD. Parce qu’il existe une défiscalisation EHPAD. Voilà ce que vous devez savoir (résumé, évidemment) sur la défiscalisation LMNP via la défiscalisation résidence étudiante et celle logement étudiant.
  • La loi Girardin quant à elle s’intéresse aux investissements dits industriels mais aussi aux logements sociaux dans des zones précises.
  • En l’occurrence, les zones concernent l’outre-mer. Par l’entremise de la défiscalisation Girardin, on cherche à encourager la construction de logements à loyers modérés dans les DOM-TOM.
  • La loi Pinel défiscalisation ou défiscalisation Pinel va permettre de réduire les impôts sur le revenu des ménages qui ont acheté un bien immobilier qu’ils vont louer sur 6, 9 ou 12 ans.
  • Attention, cette loi défiscalisation immobilière concerne les investissements dans certains quartiers et zones seulement.
  • La loi Monuments historiques permet quant à elle d’imputer toutes les dépenses liées à l’entretien (dont les intérêts des prêts que vous devez potentiellement souscrire pour assumer ces charges) à voter revenu.
  • Pour avoir le droit à cette défiscalisation ancien, vous devez conserver le bien 15 ans, au minimum, et le louer durant le même nombre d’années.
  • Il y a aussi la défiscalisation de l’investissement dans un groupement forestier.
  • On y aurait pas pensé mais c’est une bonne manière de s’y prendre quand on cherche comment défiscaliser ses revenus. D’autant que le rendement de la filière bois est intéressant, figurez-vous. Défiscalisation ISF, vous avez tout compris.
  • La défiscalisation PERP repose sur le fameux plan d’épargne retraite populaire. Une épargne longue durée pour payer moins d’impôts d’une part, mais aussi mettre de l’argent de côté pour votre retraite.
  • Vous vous intéressez à la défiscalisation Sofica ? Les Sofica financent les films français. Si vous investissez vous avez le droit à une réduction d’impôt à hauteur de 48%, vous imaginez ?
  • Mais attention pour cela il vous faut investir au moins 10% de vos actifs dans le capital d’une société de production ou de plusieurs.
  • Il y a également l’investissement PME qui encourage la création des petites entreprises.

Zoom sur la défiscalisation immobilière : la loi Pinel Défiscalisation d’une assurance vie, de l’achat d’oeuvre d’art, de l’emploi à domicile, de l’investissement à l’outre mer, des travaux dans certains cas, pour encourager une association, favoriser le cinéma, investir dans le neuf, dans l’ancien, dans une sci, investissement dans une SCPI.


Payer moins d’impôts


Bref, vous l’avez compris, il existe de très nombreuses possibilités si vous projetez d’avoir recours à un processus de défiscalisation.

Si vous avez envie d’en savoir plus, on vous recommande de vous intéresser à la défiscalisation 2018 mais aussi à la défiscalisation 2017. Il existe un bon guide défiscalisation qui vous présente les lois Scellier mais aussi Duflot, ou encore Besson.

Tout investissement mène à une défiscalisation en France, ou presque. La loi Pinel a juste repris les termes de la loi Duflot de 2012, en 2014, pour encourager encore plus la location immobilière privée, à loyer encadré, dans des zones à forte tension immobilière. Il y a bien sûr Bordeaux, mais en 2018, pas certain que la belle Girondine soit encore dans la liste des zones concernées.